Innovations environnementales

PariSquare est conçu pour atteindre un niveau de performances équivalent à celui d’un immeuble neuf développé dans le cadre de la réglementation thermique 2005. Grâce à une conception bioclimatique et à des choix innovants, ce programme fait évoluer la vision du redéveloppement immobilier des immeubles parisiens.

L’architecture bio-climatique

Tout a été pensé pour offrir un confort intérieur maximal tout en minimisant les coûts d’exploitation :
- protections solaires adaptées à chaque exposition,
- bonne exposition des batiments,
- étude des masques des bâtiments environnants,
- isolation par l’extérieur très performante,
- vitrages peu émissifs.
La GTB permet de réguler les installations de chauffage, de rafraîchissement et de ventilation de l’ensemble.

La géothermie

Recourir à la géothermie est, au-delà d’un choix responsable, un moyen économiquement attractif, permettant de réduire d’environ 30 % le coût de ses besoins énergétiques par rapport aux énergies fossiles traditionnelles.

Renouvelable et performante, cette solution est aujourd’hui considérée comme la plus efficace. Elle consiste à capter l’énergie de la nappe phréatique et la redistribuer sous forme de chauffage ou de rafraîchissement dans l’immeuble.

La sur-ventilation nocturne

Le confort thermique estival repose sur un système automatisé de ventilation naturelle pour rafraîchir PariSquare pendant la nuit. Grâce à leur inertie thermique, les bâtiments résistent mieux aux hausses diurnes de températures en restituant la fraîcheur accumulée pendant la nuit. Ainsi, pour 32°C à l’extérieur, la ventilation naturelle et les brise-soleil permettent d’obtenir 28°C intérieurs sans mise en service des poutres géothermales. Un rafraichissement complèmentaire est possible en cas de forte chaleur.

Production frigo-thermique

La diffusion du chaud et du froid sera réalisée par les poutres géothermales qui seront alimentées par une boucle d’eau fermée.

Un échangeur en amont de cette boucle d’eau récupère l’énergie de la nappe aquifère : les frigories (en été) ou les calories (en hiver)qui sont ensuite transférées à la boucle d’eau. En hiver une pompe à chaleur assure la mise en température suffisante de l’eau de chauffage circulant dans les poutres géothermales.